Prendre soin de ses cheveux naturellement

comment-avoir-de-beaux-cheveux

Prendre soin de ses cheveux naturellement, ça passe d’abord par une alimentation équilibrée qui vous apporte tous les nutriments nécessaires à la santé de vos cheveux.

Qu’est-ce qu’il faut aux cheveux ?

  • Des vitamines B : Les vitamines du groupe B permettent de réguler la sécrétion de sébum au niveau du cuir chevelu, de stimuler la circulation sanguine dans les racines des cheveux, de fortifier les racines et de rehausser l’éclat des cheveux.
  • Du fer
  • Du zinc
  • Du soufre

Les aliments qui favorisent la pousse et la santé des cheveux :

– Les poissons et viandes : Les poissons et viandes contiennent des protéines mais aussi des acides aminés comme la méthionine et la cystine, des éléments qui constituent la kératine. En effet, la kératine est la composante principale du cheveu.

– L’ail et l’oignon :  L’ail et l’oignon sont très riches en soufre, qui est indispensable à la synthèse de la kératine. L’ail est particulièrement intéressant car il contient aussi plusieurs vitamines du groupe B (B1B2B3B5B6), essentielles à la santé des cheveux; ainsi que du fer et du zinc.

Les compléments alimentaires (gélules, comprimés, poudre broyée…) :

– L’ortie

– La levure de bière

– La spiruline

Les huiles végétales qui stimule la pousse des cheveux :

– L’huile de Ricin : elle commence à être utilisée au début du vingtième siècle pour lisser et protéger les cheveux des hommes. Elle est aussi utilisée pour renforcer et allonger les cils et sourcils. Outre sa fonction nourrissante et revitalisante, l’huile de ricin favoriserait considérablement la repousse des cheveux et leur apporterait également du volume. A utiliser en massage externe.

– L’huile de Coco : Présente dans de nombreux masques et soins capillaires, l’huile de coco pure a des propriétés nourrissantes. Elle est donc idéale pour les cheveux secs et cassants. A utiliser en bain d’huile. Utilisez de l’huile de noix de coco non raffinée, plutôt que raffinée !

– L’huile d’Argan : est idéale pour les cheveux secs et le cuir chevelu irrité. A utiliser en bain d’huile.

– L’huile d’Avocat

Les huiles essentielles :

– L’huile essentielle de Bay St-Thomas : est connue pour ralentir la chute des cheveux, pour en favoriser la pousse et pour limiter les pellicules. Elle s’emploie en lotion capillaire ou ajoutée à votre shampooing.

Les autres soins naturels :

– Le henné : pour colorer ses cheveux, les laver, ou juste en prendre soin.

Les cheveux pendant et après la grossesse quand on a une alopécie androgénétique

Cet article fait suite à Tomber enceinte quand on a une alopécie androgénétique

Si l’alopécie se caractérise par un taux élevé de testostérone qui fait tomber les cheveux; la grossesse se caractérise par une explosion d’œstrogènes ! Une très bonne nouvelle pour les cheveux !

Je vous propose de découvrir ci-après mon expérience capillaire de la grossesse…

Lire la suite

Tomber enceinte quand on a une alopécie androgénétique

La plupart des femmes sous traitement pour alopécie androgénétique prennent une pilule contraceptive (diane 35, jasmine…) et/ ou de l’androcur.

CAUSES ET TRAITEMENTS DE L’ALOPECIE ANDROGENETIQUE

La cause de l’alopécie étant hormonale – un excès de testostérone – le traitement doit agir sur les hormones également :

  • la pilule apporte des œstrogènes ce qui rééquilibre les proportions testostérone /œstrogène.
  • Androcur contient un principe actif appelé « Acétate de cyprotérone » qui est un anti-androgène. Il empêche l’action des androgènes, qui causent la chute de cheveux et autres problèmes associés comme une pilosité excessive (hirsutisme) par exemple.

ARRÊTER LES TRAITEMENTS POUR TOMBER ENCEINTE

Sauf que, si vous souhaitez tomber enceinte, il faut évidemment arrêter la pilule qui a une action contraceptive ET Androcur qui est dangereux pour le fœtus, d’autant plus si c’est un garçon, car il y a un risque de féminisation des organes sexuels (à cause des anti-androgènes). Lors de tests (sur des rats), il a aussi été observé « des lésions hépatiques, potentiellement pré-néoplasiques et une augmentation de la fréquence des mutations chez le rat transgénique portant un gène bactérien, cible des mutations. »

Généralement, on voit conseillera d’arrêter Androcur quelques mois avant de commencer les essais bébés.

Il est fréquent d’observer une chute de cheveux à l’arrêt du traitement et dans les mois qui suivent. Pour limiter cet effet, vous pouvez diminuer progressivement les doses d’Androcur.

MON EXPÉRIENCE PERSONNELLE

J’ai arrêté tous traitements pour mon alopécie plusieurs années avant de tomber enceinte, parce que je supportais mal ces médicaments. J’ai observé une chute de cheveux plus importante environ deux mois après l’arrêt de la pilule diane35 et d’Androcur. Cela s’est stabilisé dans les mois suivants, pour revenir à une chute diffuse, lente mais une chute tout de même.

Quand j’ai décidé de faire un enfant, je n’ai donc rien eut de particulier à mettre en place. On m’avait prévenu qu’avec un taux de testostérone élevé, cela pouvait être difficile de tomber enceinte : en ce qui me concerne pas du tout, je suis tombée enceinte au bout de deux mois. Pour mettre toutes les chances de mon côtés, j’avais regardé mes jours de fertilité : autour du 14ème jour pour un cycle de 28 jours.

 

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

 

La chute continue, j’en ai marre !

Photo prise à l’instant  :

blog

C’est la première fois que je commence à en avoir marre de mon complément, de le mettre tout le temps, de ne pas pouvoir être sans, de toujours faire attention… Marre de cette alopécie de merde…
Parfois je me dis que je ferais mieux de me raser la tête…
Parfois j’aimerais changer de couleur et de coupe souvent mais c’est compliqué et ça coûterait bien trop cher.

A quoi bon continuer ?  Je vais perdre mes cheveux de toute façon, ce n’est qu’une question de temps…
A la maison, j’ai commencé à porter un foulard et j’aime bien. On peut se baigner à la mer avec un foulard, n’est-ce pas?
Je crois que je vais me renseigner sur les perruques aussi.

Ce qui me pèse aussi c’est que seuls mes proches le savent, et j’en ai marre de m’inquiéter si un gosse me tire les cheveux, ou si on me propose d’aller à la piscine.
Bref, j’espère que vous allez bien.
Si je vous écris pas d’ici là, je vous souhaite de passer de bonne fête de fin d’année 🙂

La vie intime avec un volumateur ou un complément capillaire

Je reçois de nombreux e-mails à ce propos pour le moins délicat…
C’est pourquoi je pense qu’il est temps que je me décide à aborder le sujet.

Je vais d’abord poser un postulat :
Oui, il est possible de cacher que l’on a un complément (je l’ai fait pendant des années !).
Est-ce la meilleure solution ? Non, bien sur que non.

Lire la suite

Acheter un complément capillaire en institut, ce qu’il faut savoir

Il existe de nombreux centres ou on peut se procurer des compléments capillaires. Lorsque vous prenez rendez-vous dans un centre, c’est souvent en catimini, avec la boule au ventre et dans un état d’esprit assez mauvais, parfois même au bord de la dépression…

Malheureusement, il n’est pas rare de voir les conseillers de ces instituts profiter de la détresse des gens. Depuis que j’ai témoigné de mon expérience sur les forums, j’ai reçu de nombreux retours, et notamment des personnes qui se sont retrouvés avec des compléments qui ne leur correspondait pas, vendus à des prix exorbitants, parfois achetés sans trop savoir pourquoi sous la pression d’un « conseiller »…

Lire la suite

Tout savoir sur l’alopécie androgénique

L’alopécie androgénétique est une perte graduelle des cheveux due à l’influence des hormones mâles. Elle se manifeste généralement entre 30 et 40 ans, parfois dès l’adolescence. Elle touche environ 70 % des hommes et concerne environ 20% des femmes à l’âge de 40 ans.

Les causes provoquant la perte des cheveux sont multiples, l’hormone traditionnellement mise en cause est la dihydrotestostérone (ou DHT). Néanmoins la communauté scientifique s’accorde à dire que celle-ci ne serait pas l’unique responsable, ainsi, l’épitestostérone pourrait jouer un rôle non négligeable dans le processus.

Lire la suite