Tout savoir sur l’alopécie androgénique

L’alopécie androgénétique est une perte graduelle des cheveux due à l’influence des hormones mâles. Elle se manifeste généralement entre 30 et 40 ans, parfois dès l’adolescence. Elle touche environ 70 % des hommes et concerne environ 20% des femmes à l’âge de 40 ans.

Les causes provoquant la perte des cheveux sont multiples, l’hormone traditionnellement mise en cause est la dihydrotestostérone (ou DHT). Néanmoins la communauté scientifique s’accorde à dire que celle-ci ne serait pas l’unique responsable, ainsi, l’épitestostérone pourrait jouer un rôle non négligeable dans le processus.

Lire la suite

Évolution de ma chute au fil des ans [photos]

Depuis que j’ai posté mon premier post sur Doctissimo, on m’a demandé des photos de moi sans complément. Je n’en ai jamais posté, probablement par pudeur, par honte… Bien que vous ne verrez pas mon visage, j’ai finalement décidé de vous montrer ce qu’il en est, de 2005 à 2010, et puis surtout aujourd’hui en 2015.

AUJOURD’HUI EN 2015

NB : Mes cheveux ne sont pas mouillés, ils sont colorés en brun très foncés

20156 Lire la suite

Mon histoire avec l’alopécie androgénétique

Je souffre d’AAG depuis le début de mon adolescence, même si à l’époque je ne m’en rendais pas compte; au fil des ans mes cheveux se sont affinés, et j’ai perdu énormément de masse capillaire. A l’âge de 19 ans, lors d’une banale consultation pour un rhume, le médecin me fait remarquer que j’ai un trou dans les cheveux, me prescrit un test sanguin afin de vérifier mon taux de fer et me conseille de consulter rapidement un dermatologue. Le test révèle que je n’ai pas de carence en fer.

Lire la suite