Teindre/colorer son complément seul à la maison [+tutoriel]

Aujourd’hui je vous explique comment teindre votre complément à la maison, avec une couleur acheté en supermarché

Tous les instituts vous diront de ne surtout pas faire ça ! Moi je le fais, et je n’ai eut aucun soucis, à vous de voir si vous souhaitez procéder ainsi ou faire faire la couleur en institut, moyennant finance bien sur (généralement le tarif est entre 50€ et 100€).

LE TUTORIEL

Attention !

Ce tuto n’est valable que si vous souhaitez colorer le complément dans une nuance plus sombre ou égale à celle qu’il a actuellement.

En effet, il n’est vraiment pas recommandé de colorer dans une nuance plus claire, tout simplement parce qu’il faudrait d’abord décolorer le complément pour que cela marche. Vous savez certainement à quelle point une décoloration abîme les cheveux, alors imaginez sur des cheveux « morts » qui n’ont pas la possibilité de se régénérer… Catastrophique ! Bref, pas de décoloration sur le complément/volumateur, vous le flingeriez purement et simplement ! Au prix que ça coûte, ce serait dommage…

Lire la suite

La vie intime avec un volumateur ou un complément capillaire

Je reçois de nombreux e-mails à ce propos pour le moins délicat…
C’est pourquoi je pense qu’il est temps que je me décide à aborder le sujet.

Je vais d’abord poser un postulat :
Oui, il est possible de cacher que l’on a un complément (je l’ai fait pendant des années !).
Est-ce la meilleure solution ? Non, bien sur que non.

Lire la suite

Quelles différences entre une perruque et un complément capillaire?

Contrairement au complément capillaire, une perruque est un postiche pour la tête entière. En effet, cela s’utilise pour imiter une chevelure complète soit dans le cas d’une perte totale de cheveux, soit comme déguisement (perruque festive etc).

Capture-d’écran-2014-12-29-à-19.43.44
Une femme mettant une perruque.

Lire la suite

Acheter un complément capillaire en institut, ce qu’il faut savoir

Il existe de nombreux centres ou on peut se procurer des compléments capillaires. Lorsque vous prenez rendez-vous dans un centre, c’est souvent en catimini, avec la boule au ventre et dans un état d’esprit assez mauvais, parfois même au bord de la dépression…

Malheureusement, il n’est pas rare de voir les conseillers de ces instituts profiter de la détresse des gens. Depuis que j’ai témoigné de mon expérience sur les forums, j’ai reçu de nombreux retours, et notamment des personnes qui se sont retrouvés avec des compléments qui ne leur correspondait pas, vendus à des prix exorbitants, parfois achetés sans trop savoir pourquoi sous la pression d’un « conseiller »…

Lire la suite

Comment allonger la durée de vie de son complément

Un complément, qu’on le veuille ou pas, ça finit par s’user, les fibres s’abîment et il devient moins joli. Vous pensez alors à le changer…

Certains changent de complément tous les 3 mois, d’autres tous les ans. L’usure de votre complément dépend surtout de l’usage que vous en faites. Mais alors comment le préserver un maximum ? Voici quelques conseils…

Lire la suite

Tout sur le complément capillaire ou volumateur [photos]

Les compléments capillaires sont des postiches qui se fixent sur le cuir chevelu (avec de la colle ou des adhésifs, surtout les modèles « hommes ») ou bien sur les cheveux existants/restants avec des clips, des points de kératine comme les extensions classiques ou encore des tissages (surtout les modèles « femmes »)…

Un complément peut être fixe s’il est tissé dans vos cheveux, ou amovible s’il est sur clips. Les compléments peuvent avoir plusieurs densités (faible à important), peuvent être en cheveux naturels ou synthétiques, courts ou longs, raides, ondulés ou frisés, de toutes les couleurs possibles et imaginables.

Lire la suite

Mon histoire avec l’alopécie androgénétique

Je souffre d’AAG depuis le début de mon adolescence, même si à l’époque je ne m’en rendais pas compte; au fil des ans mes cheveux se sont affinés, et j’ai perdu énormément de masse capillaire. A l’âge de 19 ans, lors d’une banale consultation pour un rhume, le médecin me fait remarquer que j’ai un trou dans les cheveux, me prescrit un test sanguin afin de vérifier mon taux de fer et me conseille de consulter rapidement un dermatologue. Le test révèle que je n’ai pas de carence en fer.

Lire la suite