La vie intime avec un volumateur ou un complément capillaire

Je reçois de nombreux e-mails à ce propos pour le moins délicat…
C’est pourquoi je pense qu’il est temps que je me décide à aborder le sujet.

Je vais d’abord poser un postulat :
Oui, il est possible de cacher que l’on a un complément (je l’ai fait pendant des années !).
Est-ce la meilleure solution ? Non, bien sur que non.

POURQUOI VOUS NE DEVRIEZ PAS CACHER QUE VOUS PORTEZ UN VOLUMATEUR (OU COMPLÉMENT CAPILLAIRE)

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je vous déconseille de vous embarquer la dedans :

  • vous serez toujours inquiète de savoir si oui ou non il se doute, si oui ou non il va par hasard le découvrir en vous touchant les cheveux par inadvertance un de ces quatre, si vous n’êtes pas trop ébouriffée le matin…
  • mentir apporte souvent plus d’ennui qu’autre chose; et vous aurez du mal à justifier certaines situations : vous ne souhaitez pas mettre la tête sous l’eau, sa petite nièce veut vous coiffer, il vous offre un soin au hammam, vous ne pouvez pas utiliser son shampoing
  • si la relation devient sérieuse, plus vous attendez pour le dire, plus ce sera compliqué à avouer et vous repousserez sans cesse le moment… Que va pensez votre partenaire quand il le saura enfin? Que vous ne lui faites pas assez confiance?

Bien que, pour être moi-même passée par là, je comprenne tout à fait les 1001 et raisons pour lesquelles vous souhaitez garder cela secret (peur qu’il vous rejette, qu’il se moque, qu’il le dise à quelqu’un d’autre, qu’il ne vous regarde plus jamais pareil, que son attirance pour vous diminue….), je ne vous recommande pas d’entamer « une relation sérieuse » de cette façon.

LUI CACHER QUE VOUS PORTEZ UN COMPLÉMENT CAPILLAIRE OU UN VOLUMATEUR

3d people - man, person with yellow ALERT sign.

Si toutefois, pour x raisons vous décidez de ne pas le révéler, cela suppose quelques contraintes et des soucis, à savoir :

  • que votre partenaire ne doit pas vous toucher les cheveux (le crane uniquement car on sent le filet/les clips; sur les longueurs ça ne pose pas de problèmes), il faut donc trouver un moyen subtil de l’éviter ou de lui interdire sans toutefois que cela n’attire trop son attention, auquel cas, il pourrait se douter de quelque chose… Dans la plus totale mauvaise foi, vous pouvez par exemple dire quelque chose comme « je déteste qu’on me touche les cheveux depuis que je suis toute petite »… Succès de cette tactique absolument NON garanti !

DIRE A VOTRE PARTENAIRE QUE VOUS PORTEZ UN VOLUMATEUR OU COMPLÉMENT CAPILLAIRE

Talking_Tees_Top_Icons_A1

Si vous envisagez d’en parler, n’oubliez pas qu’en PARLER ce n’est pas forcément MONTRER !

Vous pouvez juste dire :

voilà il y a « ça », je ne suis pas prête à te montrer pour l’instant mais je voulais que tu le saches

et continuer a dormir avec votre complément jusqu’à que vous soyez prête à être vue sans.

AVEC QUELS MOTS LE DIRE ?

bonhomme_interrogation

A moins que votre partenaire ne soit un fervent connaisseur des compléments et autres postiches capillaires; il ne sait pas du tout ce qu’est un volumateur et il va prendre cela pour une perruque (probablement la seule référence qu’il a).
Me concernant, il m’a paru très important de faire le distinguo parce que porter une perruque suppose souvent une calvitie très importante, voire une totale absence de cheveux; et dans l’opinion générale cela renvoi aussi à l’idée de maladie et de cancers (même si ce n’est pas le cas).

Voici donc une possibilité d’explication :

J’ai perdu beaucoup de cheveux. Je porte une sorte de rajout pour cacher la perte de densité et de volume. Cela ressemble un peu a des extensions.

Et si le dire est vraiment impossible pour vous, pourquoi ne pas lui écrire ?

MON EXPÉRIENCE PERSONNELLE

howto04

Pourquoi je lui ai dit ?

Quand j’ai rencontré mon futur mari, je lui ai dit presque tout de suite; notamment parce que cela m’avait largement pourrie la vie dans de précédentes relations, et que je ne voulais plus vivre avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Je voulais le dire vite, aussi comme un « test », soit dès le début il m’acceptait comme j’étais, soit je considérais que cela ne valait pas le coup de poursuivre cette relation pour me faire larguer plus tard pour ce même motif.

Comment je l’ai dit ?

On s’est donc posé un soir et on en a discuté très simplement. Il l’a très bien pris et disait que cela ne se voyait pas du tout. Et que bien sur, il n’était pas avec moi pour mes cheveux mais pour toute ma personne et ma personnalité. Soulagée de ne plus avoir à trouver des excuses pour tout et rien, et ne plus mentir, note relation a continuer d’un bon pied. Au début, j’ai tout de même dormi avec mon complément et je tachais de vérifier que tout était bien « en place » avant qu’il se réveille.

Ce que j’ai écris sur Doctissimo à ce sujet :

Quand j’ai rencontré mon conjoint, il n’y avait pas moyen que je dorme sans. Bien que… ce ne soit pas hyper confortable, quand on est debout, les clips remplissent leurs fonctions sans gêner, on ne sent pas le poids du volumateur. Par contre quand on dort ça peut tirer dessus, ou bien on s’appuie dessus, et avoir un bout de métal contre le crane c’est franchement moyen.

Comment je me suis comportée ?

Puis, j’ai commencé à sortir furtivement de la salle de bain sans complément après la douche, pour regagner la chambre et le remettre aussi sec. Encore un peu plus tard, j’apparaissais sans complément un peu plus longtemps, comme si je ne le faisais pas exprès.

Au bout de quelques mois, j’ai décidé que ce petit jeu était ridicule et je lui ai demandé de s’asseoir avec moi. J’ai retiré mon complément et j’ai attendu. Il a regardé comment c’était fait plus que mon crane. Contrairement à ce que je pensais, il n’a pas été choqué pas mon manque de cheveux.

Ce que j’ai écris à ce sujet sur Doctissimo :

Je lui ai tout dit, tout montré, je l’ai enlevé devant lui. En tremblant. C’était un moment horrible, je me sentais misérable, rien que d’y repenser ça me mets les larmes aux yeux. Je m’en veux d’accorder tant d’importance à quelque chose comme ça, mais ça devient une part de notre apparence et de notre féminité (dans mon cas) et c’est si dur de l’enlever. J’avais l’impression d’ôter mon sex-appeal en un clic, qu’il allait me trouver repoussante et faible…

Quelle est la situation aujourd’hui ?

Suite à ça, je suis rester assez longtemps pudique, je retirais mon complément le soir, lumière éteinte. Je le rangeais quelque part afin qu’il ne tombe pas dessus par hasard, ce qui m’aurait complexé.

Encore plus tard, j’ai décidé que le dimanche matin était un moment sans complément.

Aujourd’hui, quatre ans après, je le porte quand j’ai envie à la maison et quand je sors systématiquement. Mon mari ne se rend même plus compte quand je l’ai ou pas, c’est devenu aussi banal qu’un vêtement ou que du maquillage… à tel point qu’il m’a demandé l’autre fois chez des amis « pourquoi tu ne plonges pas sous l’eau? »…

 

Bref, c’est une histoire qui finit bien… Racontez-moi la vôtre ! 😉

 

 

Publicités

5 réflexions sur “La vie intime avec un volumateur ou un complément capillaire

  1. coucou les filles oui tres dur de dire a son compagnon que nous avons un pb de cheveu, mais pourtant cela change la vie. En effet je suis avec mon chérie depuis trois ans jusqu’ici je lui avais caché, mais voila j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai fini par lui en parler il m’a dit qu’il m’aimer en tant que personne et pas pour mes cheveux…

    J'aime

  2. salut.croyez moi jai des larmes aux yeux maintenant.joserai jamais lui dire que je nai pas de cheveux a cause d4un psoriasis.jamais.en plus jai pas de complement ni rien a mettre sur mon crane juste que je suis voilée.chui au maroc la plupart des femmes mettent le voile.je connait un homme .il est de ma famille de loin je lai jamais vu personellement juste des appels et du face wathsapp…..je suis tres attachée a lui …lui aussi mais je crois que je vais le quitter malgré moi parceque joserai jamais lui dire que jai un psoriasis sur tt mon corps aussi pas de cheveux. je crois quil mimagine comme une belle pricesse(rien ne se voit sur mon visage et chui belle) mais la verité je ne suis ni belle ni rien. merci mes chéries vos histoire mon bcp plu et heureuse pour celle qui sont heureuse avec leur partenaire.je vous aime
    meryem

    J'aime

  3. Joli article 🙂
    ne pas oublier qu’il peut y avoir de grandes différences entre un volumateur et un complément capillaire, un complément capillaire quand c’est bien fait (fin + fixation semi permanente par colle) tu peux passer la main dedans sans rien sentir. Ceci dit, je suis tout à fait d’accord, même dans ce cas là il ne faut pas le cacher !

    J'aime

    1. salut.croyez moi jai des larmes aux yeux maintenant.joserai jamais lui dire que je nai pas de cheveux a cause d4un psoriasis.jamais.en plus jai pas de complement ni rien a mettre sur mon crane juste que je suis voilée.chui au maroc la plupart des femmes mettent le voile.je connait un homme .il est de ma famille de loin je lai jamais vu personellement juste des appels et du face wathsapp…..je suis tres attachée a lui …lui aussi mais je crois que je vais le quitter malgré moi parceque joserai jamais lui dire que jai un psoriasis sur tt mon corps aussi pas de cheveux. je crois quil mimagine comme une belle pricesse(rien ne se voit sur mon visage et chui belle) mais la verité je ne suis ni belle ni rien. merci mes chéries vos histoire mon bcp plu et heureuse pour celle qui sont heureuse avec leur partenaire.je vous aime
      meryem

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s